Bons plans Shopping

J’aimerai aujourd’hui évoquer avec vous les bons plans qu’une bonne fashionista se doit de connaître si elle ne veut pas faire faillite en se permettant d’assouvir sa passion.

En effet, on peut se la jouer snob et ne vouloir que les dernières collections de nos marques favorites, payer le prix fort et n’avoir que trois pièces dans son dressing pour chaque saison.
On peut également se la jouer « low cost » en achetant les pâles copies que les boutiques des gammes en dessous proposent (regardez les chaussures de chez Zara ce sont toujours des répliques des marques « coutures », tout comme vous trouverez des répliques des chaussures de chez zara chez des marchands d’origine asiatique…) et ainsi se changer tous les jours à moindre frais.
Ou encore on peut carrément s’en moquer et acheter les articles soldés uniquement.

Mais si on est malines (et je ne doute pas que les lectrices de ce blog le sont 🙂 !!! ), on sait que le meilleur moyen c’est toujours le compromis.
Voici ce que je préconise pour une saison complète :

Une pièce griffée pour se faire un vrai plaisir (on économise dur avant et on se sent coupable pendant! Mais on rend vertes de jalousie toutes nos connaissances!)
L’achat de quelques pièces tendance dans notre boutique préférée, des pièces « phares » de la mode de la saison (Maje, Sandro, The Kooples, Zadig et Voltaire, Claudie Pierlot etc…)
En parallèle l’achat de petits extra dans les marques du « quotidien » (Zara, Mango H&M )
Et surtout des tonnes de bons plans à mini prix pour compléter, en fonction de sa chance.

Génial me direz-vous, mais où shoppe-t-on des bons plans?

Ahah suivez moi, je vais vous montrer combien consommer est facile, dans un monde où tout est fait pour vous faciliter la vie….

Déjà on va commencer par faire des catégories, en fonction des goûts et budgets de chacune :
– les ventes privées
– les boutiques de dégriff
– les dépots-vente
– les fins fins fins de soldes
– les sites qui proposent des occasions
– les ventes presses pour les chanceuses.

Passons maintenant aux détails….

1) Nous allons débuter par les ventes presse parce qu’elles représentent le cas le plus marginal.

Alors soit vous avez la chance de faire partie du cercle des privilégiées, et là on s’adresse à nos amies parisiennes uniquement.
Soit vous réussissez à vous procurer un précieux sésame… Certains sont en vente sur Ebay par exemple.
Les prix sont dérisoires pour des articles haut de gamme et des collections en cours. Evidemment puisque ces ventes sont destinées à faire les yeux doux aux membres de la presse.
Autre solution, vous trouvez quelqu’un qui peut entrer dans ce petit groupe et vous lui achetez tout ce que vous pouvez!
C’est mon cas par exemple avec certaines vendeuses ebay, qui indiquent avoir fait des achats dans ces ventes presses (en général les prix demandés pour les pièces sont faibles) et je les check régulièrement pour acheter tout ce que je peux dès que possible. Petit plus, en général, le dust bag est fourni.

2) S’agissant  des ventes privées,

Ai-je vraiment besoin de les présenter? Vous êtes nombreuses à en bénéficier et leur nombre ne cesse de croître. Dans le top, on retrouve « vente-privée.com » (Cécile de Rostand) mais encore « monshowroom.com » et BrandAlley. La liste n’est pas exhaustive.
L’avantage, c’est le produit neuf, livré à la maison, avec tous ses accessoires. Mais surtout le PRIX! Celui-ci est imbattable (de moins 30 à moins 60 % en général). L’inconvénient c’est le délai d’attente et également que parfois les collections proposées date de 1294 avant J-CC (Jean Charles de Castelbajac !)
On shoppe de chez soi, tranquillement dans son canapé, les produits sont très bien présentés sur des mannequins et il y a de plus en plus de références sur les produits ou de dimensions (hauteur du talon, longueur d’un pantalon, composition du tissu etc)
J’ai une grosse préférence pour vente-privee.com. Déjà parce que les marques et les prix sont très intéressants. Mais aussi parce que l’année de sortie du produit est précisée (le prix de base est indiqué et en général il est suivi de « XXX €, prix fournisseur en 2012).
Encore un point fort pour ce site, pendant trois semaines en août, il destock la totalité des invendus des ventes de l’année à environ moins 80 %. Deux ventes par jour et des milliers de personnes connectées mais le format proposé est hyper intéressant (plusieurs marques pour la même vente, soit la possibilité de regrouper les frais de ports, qui sont d’ailleurs très très raisonnables, jamais plus de 8/9 €, même pour une flopée d’articles).
Par contre la concurrence est extra rude!!! Le seul conseil (de la part d’une fashionista exercée comme moi qui en a profité deux années d’affilée), c’est de sélectionner une seule marque dans la vente (on vérifie à l’avance!), de savoir à la base le type d’article que l’on souhaite et d’y filer dès l’ouverture et d’en mettre un max dans le panier,en allant à l’essentiel. Ensuite le panier est valable 15 minutes et on peut sélectionner (chaque ajout ou retrait d’un article remet la durée du panier à 15 min).
J’obtiens souvent quelques affaires incroyables de cette manière.

3) Les boutiques de Dégriff

Les enseignes commencent à se multiplier (dégriff stock, mistigriff etc) Ce sont des dizaines de mètres carrés de fouillis international où se mêlent de petits trésors à des morceaux de chiffons tout juste bons à faire la poussière…
Si vous avez de la chance c’est à peu près rangé par marques, et ya toujours des rayons où tout est mélangé. C’est souvent dans ces recoins que se trouvent les plus belles trouvailles bien que le reste vaille souvent la peine.
Dans ce genre de boutiques, vous ne trouverez jamais de Zara, Mango etc. Par contre, comptoir des cotonnier, diesel, Cop Copine, Vanessa Bruno, Antik Batik, Etincelle Couture, Ralph Lauren pour les marques les plus prestigieuses que j’ai dénichées. Ou encore Best Mountain, DDP, Temps des Cerises, Mexx, etc y ont leurs habitudes!
Les vêtements se mêlent aux chaussures, sacs, accessoires, lingerie et même quelques cosmétiques/ produits hygiène/beauté.
Ces boutiques sont de très bonnes adresses pour dénicher des vêtements simples pour le quotidien, avec la qualité des marques et les prix tout riquiquiquis! En plus le point positif est le constant renouvellement et les arrivages permanents. Donc à chaque fois qu’on passe la porte, les nouveautés sont au rendez vous ! (alors que dans sa petite boutique habituelle, toute la saison ce sont les mêmes pièces qui sont là!)

Variante des boutiques de dégriff : les centres de boutiques Outlet (« les magasins d’usine »). Marques Avenue, Fashion Village, Quai des marque etc… des boutiques existent partout en France!

IMG_1994 IMG_2000

« Marques Avenue » Romans sur Isère (26)

4) Les fins fins de soldes

Pendant qu’on parle des boutiques, parlons des fins fins de soldes. Parce que c’est ma petite botte à moi…
Les soldes, depuis quelques saisons, se prolongent au delà des dates. Certes, on appelle plus ça « soldes » mais en général, camouflées sous un autre nom, des promotions extraordinaires se cachent dans nos boutiques préférées. Celles-ci tiennent absolument à terminer leur stock, sans avoir à passer par des intermédiaires, et le résultat est surprenant! par exemple, cet été, un top acheté 40 € chez Sandro (collection en cours) au lieu des 165 € de base. Ca commence à valoir le coup (75 %!!). Des bonnes affaires similaires étaient présentes partout chez ses voisins : Maje, Zadig, the Kooples etc

5) Les dépôt-vente

Voilà comment acheter de la griffe sans se ruiner. Mais aussi de déposer certaines de nos affaires, si l’on a pas le temps de s’en occuper soi-même.
Dans ce type de boutiques, qui sont des friperies de luxe, on trouve des sacs de grande marque en excellent état, avec souvent le côté vintage en plus( parfois des raretés !), mais également tout un tas d’accessoires géniaux (des broches, des boucles d’oreilles à clips, des ceintures, des foulards. )
Il y a également des vêtements mais c’est vraiment plus pour les filles qui aiment la fripe en général…parce que pas évident de porter un vêtement déjà porté, surtout selon la nature du vêtement (par exemple entre une veste ou un chemisier c’est très différent), après c’est en fonction des goûts de chacune.
J’avoue que pour ma part je me limite aux accessoires et sacs.
A noter, il arrive que certaines de ces boutiques « s’enflamment » sur les prix. En effet, devant le succès de ce mode d’achat, certains objets sont hors de prix. Attention donc à ce que le prix reste raisonnable et soit bien celui d’un objet d’occasion. Attention aussi à bien vérifier l’état de l’objet, ouvrir les fermetures éclair, regarder les pressions, les coutures intérieures et extérieures, la doublure etc.
Il existe une variante, certains dépot-vente ont une vitrine sur le net (par exemple sur ebay) c’est le cas pour enchère-expert, vous trouvez les objets en boutiques (pratique pour les essayages) mais vous devez enchérir sur ebay ou cliquer sur l’onglet achat immédiat (donc les parisiennes mais aussi les provinciales peuvent acheter mais ces dernières règlent des frais de port en sus). Ces boutiques sont classées par arrondissement.
Dans la même catégorie de boutiques depot-vente en ligne, on a le must du must, à savoir vestiaire de copines et compagnie. Objets d’occasion authentifiés et accessibles uniquement en ligne. Les prix sont intéressant, vous pouvez revendre vos pièces et pour le vendeur, aucun frais de port; il suffit de télécharger le bon d’envoi (l’objet est envoyé dans l’atelier du site pour authentification).
Le vrai avantage de ces professionnel de l’occasion de luxe c’est l’authenticité de l’article et les prix très attractifs pour des pièces parfois rares! J’ai adoré y shopper des sacs que vous verrez très bientôt selon les tenues…

6) Les sites de vente en ligne

Ebay, le bon coin, top annonces, viva street etc. Le problème de ce bon plan c’est le côté « poubelle » de ces sites. On y trouve du bon comme du mauvais, du neuf comme de l’occasion, de l’authentique comme de la copie…
Il y a d’excellentes affaires à faire mais aussi de très nombreuses arnaques.
Méfiez-vous des « trop bonnes affaires », parfois le prix de départ est à 1 euros dans le système des enchères, certes, mais un prix fixé trop bas (« achat immédiat » pour ebay, prix ferme ou à négocier pour les autres sites) reflète souvent la vente d’une contrefaçon.
En plus, aujourd’hui une contrefaçon a parfois le dustbag, le certificat d’authenticité, le fameux « cadenas » etc…
Résultat, la méfiance est de mise… Demander la facture, le lieu d’acquisition ou encore allez en boutique avec la vendeuse ou le vendeur pour authentifier l’article quand c’est possible (les boutiques se prêtent au jeu puisqu’elles luttent activement contre la contrefaçon…)
Mais parfois, c’est la possibilité d’acheter des produits neufs ou d’occasion pour des prix extrêmement intéressant, idem pour la revente, il s’agit d’une vitrine simple d’utilisation et qui peut rapporter. C’est également l’occasion de rencontrer des gens à côté de chez soi (par exemple le bon coin et viva street où tout est rangé par ville/région etc.) et donc d’échanger des objets ou des bons plans, de ne pas payer de frais de ports ou encore d’essayer les articles.
Attention au règlement de ces objets, le vendeur pourra vous réclamer un chèque s’il est loin, tentez de privilégier un paiement paypal si le montant est élevé, quitte à payer les frais, car cette acquisition sera couverte par une assurance. Par exemple si vous ne recevez jamais l’article ou que celui-ci ne correspond pas à l’annonce, paypal vous rembourse dans 100 % des cas!
Il faut savoir que les frais paypal pèsent sur le vendeur normalement, et pas sur l’acquéreur, sauf arrangement amiable. Autre avantage de ce paiement, le vendeur sait immédiatement si l’acquéreur a réglé (une fois payé, impossible de récupérer son argent et le compte bancaire est débité instantanément). Donc pas de chèque en bois. Bref, les deux parties y trouvent leur compte.

7) L’étranger

Dernier bon plan, qui allie l’utile à l’agréable, les pays étranger. Souvent la taxe appliquée est inférieure à celle de nos pays européens, et surtout, même nos pays limitrophes sont souvent plus avantageux que notre bonne vieille gaulle! Les aéroports pour les cosmétiques et les boutique de luxe qui s’y multiplient sont des mines de bonnes affaires.
Mais pour les chanceuses qui vivent vers les frontières ou ont besoin de les traverser, il y a Andorre la vieille qui est taxée hyper faiblement, ventimille où les boutiques fourmille, l’espagne, la belgique etc…
Un arrêt nécessaire sur place ou sur le retour de vacances, qui donne le sourire pour longtemps…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s