Episode 45

Alors après ma dispute avec Jules, il m’avait fallu un plan ingénieux pour ne pas le rappeler, fierté oblige.

Heureusement je suis une fille perfide… J’avais une idée ! On ne laisse pas filer un aussi bel homme qui fait la cuisine, même si on ne veut pas faire le premier pas…

Je me suis connectée sur facebook quasiment H 24 pour que  mon petit Jules puisse bien voir que j’étais présente avec la petite vignette verte d’allumée, preuve que je discutais à bâtons rompus sur la toile. En réalité, j’ouvrais uniquement la fenêtre de conversation…

En plus, comme je ne m’étais pas connectée depuis le siècle dernier (je suis une fille occupée !! ), tout un tas de gens qui n’avaient rien à faire sont venus m’enchaîner avec des « hey salut toi ça va, oui ça va et toi, quoi de neuf, qu’est-ce que tu fais sur facebook » (non mais au secouuuuuuuuuuuurs), qu’est-ce qu’il ne faut pas faire des fois pour arriver à ses fins…

Ensuite j’ai enchaîné des statuts de filles ultra occupée qui s’éclate. Et les photos ultra glamour. C’est vrai que d’habitude je me moque un peu des filles qui font 30 selfies par jour mais là…La fin justifie les moyens! Tenues plus sexy qu’à l’accoutumée en prime.

Puis j’ai enchaîné sur le final… j’ai indiqué où je me trouverai samedi soir (subtilement hein ^^), sachant que c’est notre bar préféré à tous les deux…

Arrivé au samedi, je me suis préparée avec Sonya et j’ai particulièrement soigné ma tenue. Je sais qu’il adore quand je dégage mes épaules et ma nuque. Donc… j’ai choisi un haut fluide tombant sur les épaules, en soie couleur chair, et j’ai relevé mes cheveux en une sorte de chignon un peu flou, qui laissait tomber quelques mèches folles sur mon visage. Une jupe relativement courte mais un peu ample pour sortir les gambettes. Des escarpins hauts et féminins, une pochette. Maquillage léger et un voile de parfum… C’est parti.

Au bout de deux heures assise avec Sonya au bar à scruter inlassablement la porte, sans profite une seule seconde de la soirée j’ai compris qu’il ne viendrait pas… Et en plus j’avais bu pas moins de quatre cocktails!!

Je m’étais trompée… Il commençait à se faire tard et la déprime me guettait, je décidais donc de rentrer, assez penaude, et complètement insensible à la population ambiante. Je crois qu’à ce moment là, j’avais autant la déception d’avoir perdu à mon petit jeu idiot que de me dire qu’il n’avait vraiment pas envie de me revoir. Double coup à la fierté.

Je passe la porte la tête basse, en me demandant si je continue ou si je laisse tomber, quand je me cogne contre quelqu’un. Je lève la tête. Tiens un de ses amis !  Il me fait la bise, je lui présente Sonya, lui son « binôme ».

Mon coeur bat carrément plus fort. Se pourrait-il que…?

Et là je le vois, qui allume tranquillement sa cigarette sur le trottoir devant la porte que je suis en train de passer pour sortir! Je le salue d’un mouvement de tête et continue ma route. Mais j’ai les jambes qui tremblent.

Il arrive vers moi… Nous discutons comme des inconnus pendant cinq minutes. Puis ça commence à se réchauffer. On parle mieux (merci les cocktails). On se quitte. Cette fois je rentre, Sonya me comprend (merci les copines!!!).

Je passe la porte de chez moi et je reçois un message

« Tu passes? »

Bon d’acoord… aucune volonté. C’est reparti !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s