Episode 43

12 mai 2014. 16h03

Parfois, travailler est plus qu’un vrai bonheur. Au delà des tâches gratifiantes (j’avoue que j’adore mon job!), les collègues sont souvent ma source d’amusement et d’étonnement sans limite.

Cependant, un vrai problème pollue le monde du travail. Les employés sont soit complètement je-m’enfoutistes (travail baclé, une tâche par tranche de 2h, 50 pauses par jour) soit ils travaillent comme si leur vie dépendait de chaque mail envoyé. Heureusement c’est la première catégorie qui prime. Pour mon plus grand plaisir.

Voici quelques unes de mes anecdotes de travail :

Je crois qu’on peut en priorité féliciter la collègue qui a fait une copie écran de la base de travail, alors qu’apparaît très clairement au bas de l’image que sont ouvertes les applications Facebook, Zara et « Adopte un mec ». Le mail a été adressé à un notaire, avec en copie tout le service et une partie de la direction.

Bravo également à une autre qui, voulant critiquer son manager, l’a mit en copie par réflexe…

J’ai aussi la chance, je dirai même le privilège, d’avoir été au côté d’un chargé de clientèle qui a eu avec les clients des phrases extraordinaires (il travaille au recouvrement des créances) :
– Si vous n’avez pas d’argent madame, il ne faut pas le dépenser!
– Vous savez, si vous ne vous en sortez pas seul avec vos deux enfants, peut-être pourriez vous choisir et en laisser un à votre ex-femme?
– Je n’ai pas de baguette magique, je ne suis pas Harry Potter!

Une mention spéciale pour la collègue dont la jupe était coincée dans le collant et qui a passé la moitié de la journée dans cette tenue, avec sa culotte blanche bien visible sous le voile noir et fin.

Il y a quelques temps, un commercial a pris la voiture de service et a fait une rayure sur la portière de la taille d’un boa. Interrogé à ce propos (dernière personne a avoir pris la voiture) il a nié de toute ses forces. Oubliant que le parking est truffé de caméras…

Il y a un comptable que tout le monde évite… Lui poser une question, c’est deux heures de cours magistral sur sa vie en complète intégralité…ou sa vision du monde, de l’actualité ou encore même de la météo. Du coup, beaucoup d’entre nous se sont formés à la compta pour éviter d’avoir a y aller…

Nous avons aussi « le gratteur », l’homme qui fume mais n’a jamais une cigarette. Il n’a apparemment pas non plus de tickets restaurant, de monnaie, ou encore de forfait. Il a toujours besoin de quelque chose et chacune de ses phrases débute par : « heu je voulais te demander si… »

Une des secrétaires rigole si fort que je suis sure de voir les vitres vibrer lorsqu’elle est de bonne humeur… heureusement ce n’est qu’un jour sur deux, le reste du temps elle se plaint…

Un chargé de gestion passe ses coups de fils personnels à longueur de temps : il négocie son forfait mais également cajole sa femme en open space. Il engueule sa belle mère, tente de voir diminuer sa facture de gaz ou appelle ses potes pour préparer sa prochaine soirée déjantée…Parfois il met les clients en attente pour finir sa conversation.

Il y a également un « trop bon trop con », le genre d’employé qui a accepté a peu près la moitié des tâches de la société à lui tout seul. Il est possible de lui demander n’importe quoi. Ce sera fait en un temps record. Mal ! Mais fait quand même…

J’ai pu aussi avoir la spécialiste de la mauvaise foi. Celle là, elle valait son pesant de cacahuètes. Une fois, elle n’arrivait pas à taper l’identifiant d’un client dans la base. elle a fait répéter le client 4 fois et s’est trompée tout autant. Finalement le client s’est énervé et elle a essayé une nouvelle fois les mêmes chiffres. Miracle ! Ça a fonctionné ! Elle lui a dit que c’était probablement le clavier ou l’ordinateur qui avait un problème… Evidemment, il faudrait être stupide pour se tromper 4 fois en tapant 4 chiffres épelés par un client…
Une autre fois, ne sachant que répondre à la question d ‘un client, elle a inventé une obscure théorie qui donnait du crédit à son propos. Théorie aussi loufoque que fausse. Mais théorie quand même!

Un des membres de la gestion est extraordinaire. Si vous lui demandez quelque chose, il vous demande si vous ne pourriez pas plutôt simplifier votre demande pour lui permettre une mise en place plus aisé. Et lorsque vous insistez, il s’exécute en l’espace de trois toutes petites semaines (ou trois mois c’est selon…) et il vous appelle ensuite pour vous dire combien ça a été dur d’accéder à votre demande (de faire son travail quoi…). Evidemment ensuite il faut le remercier grassement sinon la prochaine fois ça prendre plutôt 6 semaines (ou 6 mois!)

Il y a trois jeunes femmes dont je ne connaîtrai jamais la fonction. Je ne sais pas si elles en ont vraiment une d’ailleurs… Vous pouvez passer devant leur bureau à n’importe quelle heure de la journée, elles discutent de leurs enfants, de leurs dernières recettes de cuisines ou de leurs projets de vacances au camping de palavas les flots… Souvent elles se montrent également des photos de leurs bambins respectifs. Je crois qu’on ne vit pas sur la même planète. Mais en tous cas j’aimerai connaître l’intitulé de leur poste.

Une de mes préférés aussi c’est la « commère ». Elle a des ragots sur tout et tout le monde. Souvent faux mais toujours croustillants!

Un autre chargé de clientèle a tout vu, tout fait. Il peut vous faire la morale sur n’importe quel poste. Mais passe le plus clair de son temps à le faire avec nos notaires, clients, avocats, huissiers, etc…

Bref, j’adore mon job !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s