Episode 40

Vendredi j’étais dans le métro lyonnais, assise bien serrée dans une rame. J’avais une vue plongeante sur le journal de mon voisin de gauche et une sur le téléphone de ma voisine de droite. Celle-ci ne cessait de recevoir des textos d’une énigmatique personne nommée « Ma douceur ❤ » . Cela me fit bien entendu sourire, et je me mis à penser à tous ces surnoms que j’avais eus ou entendus. Là dessus je partis d’un immense éclat de rire qui résonna dans la rame triste, comme l’écho de l’absence de chaleur humaine.

Les anecdotes, si nombreuses, déferlaient sous mon crâne, et ne cessaient d’amplifier mon rire.

Une fois, faisant mes courses habituelles dans mon hypermarché, j’avais souris en entendant une jeune femme interpeller son compagnon « Minou tu préfères du gel ou de la cire? Allez Minou répond, le papier toilette blanc ou rose? Oh Minou dépêche toi tu traînes avec le chariot!  » etc. Il ne fallait pas s’étonner que ce jeune homme traînait des pieds alors que les personnes présentes dans les rayonnages pouvaient se l’imaginer en gros matou à rayures avec de longue moustaches et un petit nez en triangle toujours humide.

D’où proviennent ces surnoms? On en a tous porté ou fait porter. Mais sans plaisanter, pourquoi? J’aimerais tellement qu’on m’explique le côté mignon d’une puce? Qu’est-ce que cela signifie? Qu’une femme est toute petite et qu’elle fait des bonds d’un chien sur l’autre? Ça n’a aucun sens.

Mon canard, ma poule, ma caille, minou, mon poussin, ma puce, mon chat, ma biche… autant de noms d’animaux qui ne sont ni glamour ni sexy ni même adorables.

Mais on a mieux avec des chouchou, loulou, doudou, bibou, nanou etc qui nous font régresser à l’âge de trois ans, lorsque seuls les mots simples étaient faciles à prononcer.

Et on a les romantiques : mon amour, mon coeur, mon ange, mon chéri/ma chérie, mon bébé, ma princesse etc.

Enfin les originaux : ma douceur je ne l’avais jamais vu! Pourquoi pas mon équilibre? ou encore ma bouée de sauvetage? Le futur géniteur de mes enfants?

Evidemment la seule explication qui s’est imposée à mon esprit est le côté « gaga » de l’amour. Peut-être avais-je besoin de justifier que non nous ne sommes pas tous stupides et que c’est l’amour qui nous rend « bêbette ». Mais d’un autre côté, peut-on appeler par son prénom l’élu de son coeur? A contrario doit-on s’abêtir au point de donner des surnoms comme « mon poussin »?

J’aime beaucoup et j’ai toujours regardé les mini séries sur les couples (un gars/une fille, scène de ménage pour les plus connues, Marc et Sophie pour le parfum de mon enfance…) et on ne comprend pas la justesse de ce type de scenettes quand on a pas l’âge. Petite je trouvais certaines choses drôles, mais si peu. Et aujourd’hui je ne cesse de rire aux éclats.

Parfois on est gênées parce qu’on se reconnaît, la copine chiante qui fait sa scène ridicule de jalousie : « où étais tu entre le travail et la maison? T’as mis 12 minutes pour le trajet au lieu de 8 habituellement! qui est cette Geneviève qui a essayé de te joindre? Non je ne crois pas que c’est ta chef et qu’elle a 57 ans » (bon d’accord avec le prénom j’aurais du m’en douter…)

Parfois c’est l’homme : « t’as vu je sais faire 150 pompes en 35 minutes…bon d’accord 15 pompes en 50 minutes. Ro ce soir je ne fais rien, bière et télé? Quoi le dîner n’est pas prêt? Mais t’as un poil dans la main non?

Parfois c’est tantôt l’un tantôt l’autre : « Moi de mauvaise foi? Jamais! Je te dis que le mot « ximpeng » existe! C’est une plante ! Si tu ne sais pas ça…!

Jalousie, machisme, humour potache, réflexions lancées sans réfléchir, flemmardise, mauvaise foi, petites taquineries, jeux, excuses, maladresses…

On se retrouve dans la femme qui joue à la petite fille et fait sa petite voix pour se faire pardonner, dans l’homme qui ne sait pas faire fonctionner la machine à laver, dans les coups de nerfs pour décider du programme de la télé, dans les prises de têtes avec la belle-mère…

Oui après réflexion j’en suis sure, on est un peu bêtes à cause de l’amour… mais aussi parce qu’on l’est tout court. On aime bien ça de jouer les idiot(e)s de temps en temps !

Une réflexion sur “Episode 40

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s