Episode 38

04 février 2014. 9h44.

Je suis épuisée, après une nuit passée à me retourner absolument dans tous les sens dans mon pauvre lit.

Impossible de fermer l’oeil, mon lit est devenu mon ennemi et a été aussi inconfortable qu’une planche avec des clous. Transformée en fakir je n’ai plus eu le choix que de méditer.

Je me suis disputée violemment avec Jules ce week end. Et hier soir ça a repris jusqu’au point de rupture.

Origine de la dispute? J’avais le moral dans les chaussettes… et pour la première fois depuis qu’on se fréquente, je n’avais pas été la fille enjouée à la peau douce qu’il connaissait, traînant avec moi un manque de motivation flagrant et de la fatigue. Alors oui évidemment je râlais. Mais j’en ai pris pour mon grade. D’un seul coup c’est comme si j’avais été comme ça a chaque instant. Les reproches ont plu sur moi.

« Tu es toujours fatiguée » ; « Tu n’arrêtes jamais de te plaindre » ; « Tu ne veux jamais rien faire » ; « T’es toujours de mauvaise humeur » « Ya jamais rien qui va avec toi » ; « T’es une éternelle insatisfaite » et j’en passe…

Alors j’aimerai mettre les choses au clair : il y a les moments où on se sent mal et il y a toutes les choses qu’on n’aime pas faire.

Et oui j’ai un scoop pour vous messieurs! On a pas toujours la peau douce et le sourire béat aux lèvres! On n’ est pas toujours d’humeur câline et pleines d’humour et de bonnes intentions.

Déjà, ce n’est pas parce qu’on est de mauvaise humeur qu’on est pas pareilles que vous…

C’est juste que… :

Oui on se moque de regarder des mecs transpirants qui gagnent plus d’argent en un mois qu’on en gagnera toute notre vie courir après un ballon et se rouler par terre (selon l’équipe).

Non on n’a pas toujours envie de dîner, même si on est deux, une salade peut nous suffire, on ne se sent pas forcées d’avoir toujours au moins une viande et un accompagnement dans notre assiette. Et bon sang on en peut plus du steak et des pâtes au gruyère! Non ce n’est pas une variante de remplacer le steak par du poulet. Non on aime pas se manger des oeufs dès que possible! Les protéines ne nous ont jamais fait pousser les seins! Et on vous signale qu’un plat de pâte constitue déjà un repas sans avoir besoin d’être accompagné d’une ribambelle de viande et de fromage râpé (vous trouvez encore vos pâtes sous le sachet de gruyère que vous avez versé dessus?)

Non on n’aime pas le sport! A part comme instrument de torture pour se punir de s’être enfilé une tablette de chocolat Milka Oréo ou Smarties! On se fiche d’avoir des abdos en béton et d’être hyper tonique, on se contente de se taper des régimes improbables à la veille des vacances d’été. Non on n’aime pas courir sans but pendant une heure en se disant que ça va nous faire du bien. Et en plus… on déteste transpirer et être toutes rouges!

Non on est pas des fans des tâches ménagères, on les fait parce qu’on est obligées parce que des générations entières d’hommes nous ont inculqué que le balai devait être greffé à notre main gauche pendant que la droite serre une éponge à récurer. A aucun moment on n’a adoré passer deux heures de notre week end à enlever toute la poussière qui va de toute façon mettre moins d’une heure à se placer à nouveau aux mêmes endroits.

Oui on aime bien que vous remettiez les choses à leur place, que vous éteigniez les lumières en sortant des pièces, que vous rebouchiez ce foutu dentifrice et que vous respectiez les limitations de vitesse. D’accord ça ne changera pas la face du monde de trier mais oui on aimerait bien que vous finissiez par reconnaître la bonne poubelle.

La liste de nos différences pourrait être infinie alors je vais m’arrêter là.

Mais voilà l’accès au secret le mieux gardé de la gent féminine… Parfois on ne va pas pas bien … MAIS ON NE SAIT PAS POURQUOI !

Je ne sais pas si ce sont les hormones, si c’est le cycle menstruel, si c’est juste humain. Mais il y a des jours où toute la bonne volonté du monde ne nous permet pas d’être enjouée, optimiste, décontractée. On est irritées, agacées, soûlées. On ne supporte rien, on n’oublie nos bonnes manières.

Mais il faut faire avec pour plusieurs raisons : premièrement je ne connais pas une fille qui n’est pas victime d’humeurs malgré elle, ensuite parce que ça va passer, également parce que ça correspond à nos tempéraments de divas et qu’on ne peut rien faire pour empêcher cet état de fait, enfin et surtout parce qu’on vous sera reconnaissantes d’avoir été souple à ce moment là et qu’en contrepartie on fera preuve d’indulgence à un autre moment envers vous. Evidemment seuls les hommes vraiment malins ont compris ça!

Bref, on s’était disputé, et comme toujours dans une dispute, c’est la surenchère, à celui qui se cachera derrière sa fierté le plus longtemps. Le premier qui cède a perdu. Le premier qui fait un pas vers l’autre est faible. Parfois on peut tout perdre pour respecter certains principes, ou certaines règles auto-imposées. Parfois la bêtise humaine conduit à la solitude.

15h03.

Alors voilà après toute cette colère, j’ai appelé Sonya a midi. Et pendant exactement 1h27 on s’est fait plaisir à se plaindre de tous les hommes du monde. Ceux qui nous ont exaspérées, ceux qui nous ont manqué de respect, ceux qui étaient macho, ceux qui étaient beaucoup trop mous, ceux qui étaient beaucoup trop arrogant et surs d’eux, ceux qui avaient été goujats, ceux qui nous avaient énervées, etc.

Je me sentais nettement mieux après tout ça! Mais comment faire? Le rappeler? Hors de question!! Alors quoi?

Il me fallait un plan. Ca tombe bien la perversité pour parvenir à mes fins, c’est mon domaine. Pas question d’attendre angoissée derrière mon téléphone pendant plusieurs jours qu’il ne me rappelle.

Je reprenais du poil de la bête… Oh une idée!

(to be continued)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s