Episode 30

26 Décembre. 14h05.

Noël est enfin derrière moi. Encore un petit effort et je pourrais ranger cette période comme les cadeaux inutiles des personnes éloignées.

Le 24 au soir, ce fut extraordinaire, en famille proche, nucléaire si je me rappelle de mes cours d’économie au Lycée.

Le repas fut animé et drôle, sans chichis. Mais délicieux! On a tous bu jusqu’à plus soif et mon neveu a ouvert des paquets. Je dirais de l’ordre d’une trentaine! Tous lumineux, musicaux et hyper élaborés. Il y a joué pendant une bonne heure, alors qu’on faisait tous des grimaces d’oncles, tantes, grands parents gaga! Ainsi que des bruits bizarres et des sourires ultra larges.

Le 25 c’était très différent, en famille dite « étendue » avec un monceau de gens si éloignés que je ne me rappelais pas de la moitié des liens qu’ils avaient entre eux ou encore de leurs prénoms. Sans compter les « nouveaux conjoints » amenés par les célibataires ou ceux qui changent régulièrement de partenaires et les amènent à Noël.

A ce propos, un cousin éloigné de mon père, la cinquantaine est venu avec une « nouvelle », pour le quatrième réveillon consécutif. Cette fois ci il a décroché le ponpon! Stricte et froide, elle a l’air d’une allemande avec son carré blond et dur, d’une bourgeoise avec son pantalon noir de tailleur et sa blouse vaporeuse de couleur crème avec des dentelles noires, et d’une marâtre avec son sourire figé et don air pincé! Bref, son attirance pour elle est resté un grand mystère mais nous a fait beaucoup à essayer d’en deviner la cause (déduction finale : son aspect glacé doit surement cacher son côté « caliente »…)

Le repas, quant à lui, fut plus « raffiné » mais pas aussi bon que la cuisine maison (il faudra qu’on me donne le nom de ce traiteur pour que je n’aille jamais chez lui à titre personnel!). Mais revoir les cousins et nos discussions autour des excellents vins que l’on nous a servis fut un réel plaisir faisant de cette journée un événement procurant un bonheur sans commune mesure.

Mon estomac, après deux jours de gavage intenses et les événements du week end me fit ressentir le besoin d’un bon décrassage, ce qu’il faudra que je mette en oeuvre dès le lendemain!

Le 25 fut la journée de réception de tous ces textos qui me font le plus sourire…

En vrac : le texto groupé avec les phrases d’une banalité affligeante, le message groupé sensé être original (« le père noël a eu du retard cette année car il s’est amusé avec au moins deux rênes », « Pour Noël j’espère qu’on t’a offert un fouet et trois orgasmes! » etc), le message demandant si j’ai été « gâtée » (parce que vous connaissez quelqu’un qui n’a eu aucun cadeau, vous?) ou celui que je préfère : « Joyeux Noël.Biz » (l’utilisation maximum des mots apparemment…ou le manque de temps sûrement…)

15H08. Je viens de me boire 1litre et demie de coca zéro et malgré mon souhait de manger des légumes j’ai dévoré 300 grammes de pâtes fraiches! Fallait combler le vide sidéral laissé dans mon estomac par ce remplissage incessant pendant de longs jours (et de trèèèèèèèèès longs repas!).

15h54. Je m’affale sur le canapé. Un paquet de Maltesers et la totalité des épisodes de la saison 1 de la série Revenge, que j’ai commencé à regarder le week end dernier. Je me suis fais un cappucino à base de café, de crème, de chantilly et en saupoudrant la tasse d’amandes effilées et de cacao amer. Je me glisse sous le plaid. Allez aujourd’hui c’est repos, demain attaquent les festivités du week end puis celle de la fin d’année!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s