Episode 1: on emménage…ou pas?

Hier soir, on dînait sur le coin du bar avec mon Jules, une bouteille de bon rouge sur la table et nos assiettes presque terminées, lorsqu’au détour de la conversation, il m’a dit : « Et si tu venais vivre ici? »

Devant mon air interloqué de fashionista indépendante et qui en un éclair a calculé mentalement le nombre de jours qu’on avait passé ensemble, si c’était raisonnable et ce que je modifierai dans la décoration de son appartement ; il s’est empressé d’ajouter : « ce serait plus pratique que ces allers-retours chez toi, tu économiserais ton loyer et puis y’a assez de place ici ».

Le voir se justifier ainsi m’a touchée. Après l’étonnement, il fallait que je réponde quelque chose. Allez réfléchis! Et vite.

Sauf qu’en fait, en avais-je envie? Où en étions nous de notre relation, fallait-il sauter le pas?

D’expérience, je savais qu’un homme qui posait ce genre de question l’avait préalablement murement réfléchie… Mais moi pouvais je lui demander de réfléchir?

Je tremblais de le vexer… et que ça signifie la fin de notre relation.

Je répondis que j’étais ravie qu’il me le propose et qu’il fallait juste que j’y pense.  Il eut l’air soulagé et moi j’avais gagné un peu de temps, sans avoir vraiment répondu.

Je rentrais me coucher avec des questions plein la tête. De combien de temps peut on disposer pour se trouver une réponse à une question aussi grave?

Je restais les yeux grands ouverts dans mon lit, à regarder le plafond, sans pouvoir trouver le sommeil. Bon sang, déjà, y avait-il la place chez lui pour mes précieuses chaussures?? Est-ce qu’il fallait partager une petite étagère dans la salle de bain alors que j’ai des millions de cosmétiques? Est-ce que je pourrais mettre ma touche féminine dans sa décoration?

Bon ok il fallait l’avouer, je ne me posais pas les bonnes questions. Je me pris à sourire de ma propre bêtise, mais pour moi ces points étaient quand même essentiels. Stupides, futiles, et sans importance, mais essentiels…

La nuit je rêvais beaucoup et me tournais sans cesse, dans ce stupide lit si grand.

Les questions s’enchaînaient : est-ce que je l’aime? Est-ce que je l’aime assez? Est ce que je veux vivre avec lui? Est ce que je veux même vivre avec quelqu’un? Est-ce que c’est le bon moment? Est ce que ! est-ce que ! est-ce que…

La vérité c’est que ma seule expérience de la vie a deux avait été catastrophique. Et elle avait laissé des traces.

Ce matin au réveil, une sensation de malaise m’a assailli et elle ne m’a pas quittée depuis. La journée s’annonce longue.

Tiens un texto de Jules : « Je t’ai trouvé une penderie que je peux commander sur mesure et  qu’on installera dans la deuxième chambre, ça te dit? »

Waouw!!!! Je crois qu’il me connaît plus que bien…

Le sourire aux lèvres, jusqu’aux oreilles. Je réponds : « Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. »

Bon ben faut que j’appelle les copines, je crois que j’emménage!

2 réflexions sur “Episode 1: on emménage…ou pas?

  1. Elles sont toujours bien tournées tes histoires ! Celle-ci n’échappe pas à la règle.
    Il est vrai que nous nous posons tous les « bonnes » questions (« est-ce que je l’aime ? ») mais que le problème de la place (vêtements, chaussures, etc) est aussi cruciale …!
    Bises

    • Ahahahah. Contente de voir un mâle qui sait être honnête et ne pas juger trop durement le sexe faible… Des bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s